2023 - Nathalie LEVEQUE - Orthophoniste 

Les dysarthries : classification, diagnostics et rééducation orthophonique

Les dysarthries, troubles de l’exécution motrice de la parole, sont très fréquentes dans la population « neurologique ». Secondaires à des lésions du système nerveux central et/ou périphérique, leurs étiologies sont variées (maladies dégénératives, accidents vasculaires, maladies du métabolisme, tumeurs…) et leur évolution, en fonction de l’étiologie sous-jacente, peut donc aller vers une récupération quasi complète comme vers une perte totale de la parole qu’il faudra savoir accompagner.  Les dysarthries peuvent être inaugurales ou concomitantes à d’autres signes neurologiques (marche, écriture…) et s’inscrivent pleinement dans la symptomatologie contribuant à l’orientation d’un diagnostic de maladie. Il est donc primordial de savoir détecter une dysarthrie et d’en diagnostiquer le type.

La parole est un acte complexe et très variable. Elle est produite sous l’action concomitante de différents mécanismes et étages de la parole, et elle recouvre différentes dimensions (comme les niveaux segmental et supra-segmental, le timbre vocal, la coordination pneumo-phonatoire…). Cette complexité rend l’évaluation et la prise en soins de ses altérations d’autant plus ardues. Pour toutes ces raisons, les orthophonistes se sentent souvent démuni(e)s face aux dysarthries.

L'objectif de cette formation est donc d'aider les orthophonistes à affiner le diagnostic du type de la dysarthrie, de les sensibiliser au dépistage des altérations des différentes dimensions de la parole,  et enfin de leur fournir des pistes de prise en soins, en fonction des altérations de la parole identifiées et de l’étiologie sous-jacente


S0720230100006

S0720230100006


 

VISIO

 

23 & 24 mars 2023

24 & 25 avril 2023

6 & 7 juillet 2023


Télécharger
LEVEQUE Nathalie - Les dysarthries.pdf
Document Adobe Acrobat 2.1 MB
Télécharger
inscription - dysarthries.pdf
Document Adobe Acrobat 394.9 KB



Orthophoniste auprès de patients dysarthriques à l’hôpital de la Salpêtrière depuis 2003, je me suis intéressée très rapidement aux troubles moteurs de la parole sous l'angle de la phonétique. J’ai complété ma formation d’orthophoniste avec une maîtrise en phonétique sur « l’incidence d’une incompétence vélaire sur les indices perceptivo-acoustiques des consonnes /k/ et /g/: un cas de sclérose latérale amyotrophie » en 2005, puis d’un master en phonétique sur « l’étude prosodique du ralentissement de la parole dans les maladies du motoneurone: le cas de la Sclérose Latérale Primitive » en 2008. En 2013, je me suis formée à la méthode Lee Silverman Voice Treatment que je pratique depuis avec les patients présentant une maladie de Parkinson. Je suis en cours de doctorat en phonétique sur la caractérisation des dysarthries dans les maladies du motoneurone et deux articles pour lesquels j’ai apporté ma contribution viennent d'être acceptés pour publication dans les journaux Clinical Linguistics and Phonetics et The Journal of the Acoustical Society of America. J’ai également collaboré à l’élaboration du module « Dysarthrie » dans le cadre de la formation des étudiants en orthophonie et j'enseigne dans ce domaine depuis de nombreuses années.